top of page

Retour sur la Politique d’intérêt public pour les visiteurs au Canada : Permis de travail lié à un employeur donné


Depuis le 24 août 2020, le gouvernement canadien a instauré une politique d’intérêt public temporaire permettant à certains visiteurs au Canada de présenter une demande de permis de travail lié à un employeur donné. Cette initiative, prolongée jusqu’au 28 février 2025, vise à soutenir les résidents temporaires souhaitant travailler au Canada tout en répondant aux besoins du marché du travail.


Les critères d’admissibilité ont été élargis de façon à permettre à tous les visiteurs qui se trouvent actuellement au Canada et qui détiennent un statut de résident temporaire valide de présenter une demande, depuis le Canada, afin d’obtenir un permis de travail lié à un employeur donné, peu importe le moment de leur arrivée au Canada.


Objectifs de la politique

Cette politique d’intérêt public a plusieurs objectifs :

  1. Faciliter l’accès au travail : Permettre aux résidents temporaires au Canada, en particulier ceux avec un statut de visiteur, de demander un permis de travail depuis le Canada.

  2. Répondre aux besoins du marché du travail : Aider les employeurs canadiens à combler les pénuries de main-d'œuvre en facilitant le processus de demande de permis de travail pour les étrangers.

  3. Assurer la continuité du travail : Autoriser les anciens titulaires de permis de travail à travailler pendant le traitement de leur nouvelle demande de permis de travail.


Critères de recevabilité

Pour le permis de travail lié à un employeur donné

Les visiteurs au Canada doivent répondre aux critères suivants pour être admissibles :

  • Statut valide : Être au Canada avec un statut de résident temporaire valide en tant que visiteur, y compris un statut prolongé.

  • Demande de permis de travail : Le permis de travail doit absolument être lié à un employeur donné.

  • Présence continue au Canada : Être resté au Canada avec un statut valide depuis la présentation de la demande et avoir l'intention de rester pendant toute la durée du traitement de la demande.

  • Délai de demande : Avoir présenté la demande au plus tard le 28 février 2025.


Pour l’autorisation intérimaire de travailler

Les anciens titulaires de permis de travail peuvent être admissibles à une autorisation intérimaire de travailler dans les cas suivants :

  • Statut valide et précédent permis : Possédaient un statut de résident temporaire valide et un permis de travail valide dans les 12 mois précédant la demande.

  • Intention de travailler : Ont l'intention de travailler pour l'employeur et dans la profession indiquée dans l’offre d’emploi.


Avantages de la politique

  • Soutien aux travailleurs : Permet aux visiteurs de continuer à travailler ou de commencer un nouvel emploi sans quitter le Canada.

  • Flexibilité : Facilite la transition pour les anciens titulaires de permis de travail vers de nouveaux emplois.

  • Réduction des interruptions : Assure que les employeurs canadiens peuvent maintenir une continuité dans leur personnel.


Désavantages de la politique

  • Complexité administrative : Les demandes doivent être complètes et suivre des procédures spécifiques, ce qui peut être complexe pour certains demandeurs.

  • Temps de traitement : Bien qu'une norme de service de 30 jours ouvrables soit en place pour le permis de travail, les retards peuvent survenir, affectant la capacité des demandeurs à travailler rapidement.

  • Critères restrictifs : Seuls les anciens titulaires de permis de travail peuvent obtenir une autorisation intérimaire de travailler, excluant ceux qui n'ont jamais eu de permis de travail au Canada.

Cette politique d’intérêt public vise à faciliter l'accès au marché du travail canadien pour les visiteurs tout en répondant aux besoins des employeurs, en offrant une solution temporaire mais essentielle pour les résidents temporaires et les anciens titulaires de permis de travail au Canada.


Equipe SOS Hub Canada

400 vues0 commentaire

Comments


bottom of page